Sécurité

Agression antisémite à Livry-Gargan : le maire Pierre-Yves Martin condamne avec fermeté

Mis en ligne le

Suite à l’agression clairement antisémite dont a été victime la famille PINTO, Monsieur le maire condamne haut et fort cet acte profondément intolérable.

Après avoir rencontré les victimes, Monsieur le maire et la famille PINTO s’accordent à dire que la sécurité qui est un pouvoir régalien, devrait être beaucoup mieux assurée à Livry-Gargan par les services de l’Etat.
Les effectifs de la Police municipale ont été pratiquement triplées depuis plus deux ans, mais ne peuvent pas se substituer au pouvoir et aux moyens de la Police nationale.
La tranquillité et la sécurité des Livryens et des Livryennes doivent être absolument prises en compte par l’Etat. La communauté juive est légitimement inquiète malgré les efforts considérables de la Municipalité.
La Police nationale doit avoir les moyens nécessaires de protéger Livry-Gargan qui est un havre de paix et de verdure fragile et précieux en Seine-Saint-Denis.
Il est important que les coupables et ceux qui suscitent ce genre d’agression, soient lourdement punis et traqués sans relâche, et cela quelle qu'en soit l’origine. Nous vivons dans un état démocratique et laïc dans lequel les dogmes, source d’obscurantisme, n’ont aucun droit sur la vie de la cité.