Livry-gargan logo

Le Centre Communal d'Action Sociale est un établissement public autonome géré par un Conseil d’Administration présidé par le Maire. Situé au sein de l’Hôtel de ville, le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social en liaison avec les institutions publiques et privées. Le CCAS se mobilise dans les principaux champs suivants : lutte contre l’exclusion et la précarité, l’aide à domicile, la prévention et l’animation pour les personnes âgées, la gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées, le soutien au logement et à l’hébergement, le soutien aux personnes en situation de handicap.

Le Pôle Social du CCAS sera exceptionnellement fermé aux dates suivantes : 25 juin (après-midi), 26 juin (journée), 28 juin (journée) et 1er juillet (après-midi). Il reste toutefois joignable par mail à l'adresse polesocial@livry-gargan.fr. Merci de votre compréhension.

Le Pôle social du CCAS

Situé en mairie, le Pôle Social du Centre communal d'action sociale (CCAS) a pour mission d'accueillir, d'écouter, d'informer et d'orienter vers les partenaires sociaux compétents, le cas échéant, les Livryennes et les Livryens confrontés à : 

  • des difficultés financières et/ou sociales
  • des difficultés pour effectuer des démarches administratives. 

Il lutte contre la précarité et l’exclusion en mobilisant les aides et les dispositifs existants, selon la situation de chacun. Parmi ses champs d’action, il gère :

  • l’instruction des dossiers d’aide sociale
  • l’accès aux aides extra légales délivrées par le CCAS
  • les demandes et l’accès au fond de solidarité énergie
  • l’aide au paiement des factures d’eau
  • la domiciliation administrative pour les personnes sans domicile fixe
  • la prévention des impayés de loyers et des expulsions locatives
  • l’accès à l’épicerie solidaire de la Ville

Les autres champs d'actions du CCAS

Le Centre Communal d'Action Sociale intervient également auprès des personnes âgées, en situation de handicap ou en difficulté économique grâce aux dispositifs suivants :

  • le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), qui assure aux personnes semi-dépendantes ou dépendantes un maintien à domicile grâce aux soins d’hygiène et aux soins infirmiers qu’il dispense quotidiennement
  • le Service de maintien à domicile, qui assure le maintien à domicile des retraités qui ont besoin d’aide pour accomplir les gestes essentiels de la vie et propose un service de portage de repas à domicile
  • l'épicerie solidaire, qui se présente comme un commerce de proximité classique qui permet à un public en difficulté économique d’effectuer ses courses en proposant des denrées entre 10 et 30% de leur valeur marchande
Retour en haut de page